Notre Histoire

capaprimeirocentro

La Communauté Catholique Shalom a été fondée le 9 juillet 1982, après que son fondateur, Moysés Louro de Azevedo Filho ait offert sa vie et sa jeunesse pour apporter Jésus Christ et son Eglise à ceux qui en sont éloignés, en particulier aux jeunes.

Le 30 juin 1980, le Pape Jean-Paul II arrive au Brésil pour sa première visite au pays. Le souverain pontife visite 13 villes et participe à l’ouverture du Xème Congrès Eucharistique International, à Fortaleza (CE). Moysés Azevedo, 20 ans, est choisi par l’archevêque de Fortaleza, Monseigneur Aloisio Lorscheider, pour offrir un cadeau au Pape au nom des jeunes de l’Archidiocèse. Il prie, en demandant à Dieu un cadeau digne de sa Sainteté et, le 9 juillet, remet à Jean-Paul II une lettre dans laquelle il se met à disposition de Dieu et de l’Eglise pour l’évangélisation des jeunes.

Deux ans précisément après la rencontre avec le pape, est inauguré le premier Centre Catholique d’Evangélisation Shalom, constitué d’une sandwicherie et d’une librairie, et dont la mission est d’annoncer l’amour de Dieu aux personnes qui y viennent pour se restaurer, chercher un conseil, de l’aide ou du réconfort.

Tout se passe sans prétention de fonder quoique ce soit, mais par l’accueil de la volonté de Dieu dans la prière. En 1983 commencent les premières expériences de vie communautaire. Les jeunes évangélisés commencent à faire partie de groupes de prière qui se forment. Beaucoup servent plus intensément, en intégrant ainsi le premier groupe des ‘engagés”, semence de la Communauté d’Alliance. En 1985, devant l’autel du Seigneur, Moysés ainsi que quatre autres jeunes font leurs promesses en tant que premiers membres consacrés de la Communauté de Vie. L’année suivante, la cofondatrice Maria Emmir Nogueira, présente dès le début en aidant à la structuration de ce que Dieu manifestait comme étant sa Volonté, entre dans la Communauté de Vie.

Les groupes de prière se multiplient, les travaux d’évangélisation, de formation et de mission humanitaire s’intensifient, des vocations surgissent et les évêques invitent la communauté à ouvrir des missions dans leurs diocèses. En 1995, par une forte intervention de la providence divine, les Statuts de la Communauté commencent à être rédigés. Le 17 février de cette année-là, l’élaboration est interrompue par la mort soudaine du missionnaire de la Communauté de Vie Ronaldo Pereira, 24 ans, dans un accident de la route. L’année suivante, le travail est repris.

En 1998, l’archevêque de Fortaleza, Monseigneur Claudio Hummes, signe le décret de reconnaissance canonique de la Communauté Shalom, au niveau diocésain. La Reconnaissance Pontificale est décrétée en 2007, par le Conseil Pontifical pour les Laïcs, organe lié au Saint Siège, qui approuve les Statuts avec un caractère expérimental. Le 22 février 2012, à la fin de cette période ad experimentum, le Saint Siège confirme la reconnaissance de la Communauté Catholique Shalom comme association privée internationale de fidèles et approuve définitivement ses Statuts.

La Communauté est présente dans des diocèses de différents pays et grandit, en accomplissant la mission d’évangéliser et de former des enfants de Dieu.

 

 

 

Fondateur
Cofondatrice

03

Moysés Louro de Azevedo Filho est le fondateur et le modérateur général de la Communauté Catholique Shalom. Il est également Consulteur du Conseil Pontifical pour les Laïcs depuis 2007, et du Conseil Pontifical pour la Nouvelle Evangélisation depuis 2011.

Né le 4 novembre 1959 à Fortaleza (Brésil), il a été élevé dans un environnement catholique, et s’est très tôt retrouvé à la tête de groupes de prière jeunes. En 1976, il a eu, grâce au Renouveau Charismatique Catholique, une forte expérience de l’amour de Dieu.

En 1980, il a été choisi par l’archevêque de Fortaleza de l’époque, Monseigneur Aloisio Lorscheider, pour offrir un cadeau au Pape Jean-Paul II au nom de la jeunesse de l’Archidiocèse. Il a prié en demandant à Dieu de lui montrer un cadeau digne du Saint Père et s’est décidé à écrire une lettre où il offre sa vie pour l’évangélisation des jeunes.

Le 9 juillet 1982, deux ans jour pour jour après sa rencontre avec le pape, nait la Communauté Catholique Shalom.

Il a été convoqué par le Saint Siège à participer à Rome au synode sur l’Eucharistie, en 2005, et à celui sur la Parole de Dieu en 2008. Il a participé en 2007 à la Vème Conférence Episcopale d’Amérique à Aparecida, en tant que représentant des mouvements ecclésiaux et des communautés nouvelles du continent.

Une des caractéristiques de ses prédications est le fait de déborder d’amour enflammé pour Dieu. Il semble infatigable quand il s’agit de l’évangélisation des hommes, en particulier des jeunes. Il habite à Aquiraz, à la Diaconie, où il exerce le gouvernement général de la Communauté Shalom, au service de l’Eglise et de l’humanité.

 

01

Maria Emmir Oquendo Nogueira est la cofondatrice et la formatrice générale de la Communauté Catholique Shalom.

Mariée et mère de quatre enfants, elle est née à Fortaleza (Brésil). Elle a habité à Rio de Janeiro de ses cinq à ses vingt ans, et doit sa formation intellectuelle et religieuse aux sœurs Lourdines et Ursulines, et, à l’Université, aux pères jésuites. En revenant à Fortaleza, elle a suivi une formation en Lettres et s’est spécialisée dans l’enseignement de l’anglais pour les étrangers, la linguistique et la phonétique, en tant que “extended student” de l’Université du Michigan.

Issue d’une famille catholique, elle ne s’est jamais éloignée de la foi. Cependant, très vite après son mariage en 1973, sa pratique religieuse s’est restreinte à la messe dominicale jusqu’à ce qu’elle fasse, en 1976, le ‘Cursilho de Chrétienté’, sur invitation de son époux, Sérgio Nogueira, qui avait participé à cette rencontre quelques mois plus tôt. En 1977, l’un et l’autre ont fait le Séminaire de Vie dans l’Esprit Saint et ont commencé à soutenir les jeunes de l’Archidiocèse de Fortaleza.

L’expérience de l’amour de Dieu a également suscité l’amour pour la prière, pour la Parole et pour les pauvres. Elle est devenue proche du père jésuite Felipe Prévost, qui fut son directeur spirituel, et du père Caetano Minette de Tillesse, théologien du Renouveau Charismatique connu pour son action dans le quartier du Cristo Redentor, à Fortaleza. Emmir travailla avec lui auprès des pauvres et apprit à s’ouvrir aux charismes de l’Esprit Saint.

En 1978, elle rencontre Moysés Azevedo dans l’apostolat auprès des jeunes. Ils deviennent de grands amis, unis par l’amour pour le Seigneur qui leur inspirerait, plus tard, la fondation de la Communauté Catholique Shalom, fruit de rêves partagés visant l’évangélisation des jeunes et la gloire de Dieu. En 1986, elle entre dans la Communauté de Vie Shalom, dans laquelle elle fait ses promesses définitives en 2012.

Elle a écrit des articles et des livres de spiritualité, d’études bibliques et de formation humaine. Elle dédie une grande partie de son temps à l’enseignement à travers les médias, les prédications et les conférences au Brésil et dans d’autres pays. Elle habite à Aquiraz, à la Diaconie, où elle travaille à la formation générale de la Communauté Shalom.

Read more