Formation

5 conseils de Moysés Azevedo pour grandir en amitié avec Dieu

Pour faire grandir la foi reçue de Dieu et de l’Église lors du baptême, il est nécessaire de cultiver une relation personnelle avec Jésus par la Parole, la prière, les sacrements, l’amour fraternel et l’évangélisation.

« Dieu veut entrer en communion avec nous, Dieu nous aime tellement que cette communion d’amour ne se limite pas à elle-même, mais invite les hommes à participer à la vie ‘intratrinitaire’ du Père, du Fils et du Saint-Esprit« , explique Moysés Azevedo, fondateur de la Communauté Catholique Shalom. Le missionnaire donne des conseils sur la manière de cultiver cette relation d’amour, en soulignant l’importance de la foi.
 
1. Parole de Dieu. Jésus est le verbe incarné, dans sa vie, ses actes, il est le sommet de la révélation du visage de Dieu qui est amour. Lire la Parole et prier avec elle, en se laissant interpeler par tout ce que Dieu dit, est un excellent moyen de nourrir l’amitié avec le Seigneur.
 
2. Prière. Sainte Thérèse de Jésus dit que la prière est une affaire d’amitié avec Dieu. Nous nourrissons notre expérience à mesure que nous entrons en relation avec lui et la prière est cette relation avec Dieu. Savez-vous pourquoi vous priez ? Pour que Dieu fasse notre volonté ? Non, nous prions pour que Dieu nous transforme et que nous fassions Sa volonté. La prière est nourriture et purification pour l’âme.
 
3. Sacrements. Principalement les sacrements de Réconciliation et de l’Eucharistie. Dans chaque Eucharistie, nous allons à la croix avec Jésus et sommes ressuscités avec Lui.
 
4. Amour fraternel. Par l’amour fraternel, nous découvrons et grandissons dans l’expérience avec Christ. Jésus établie un lien entre l’amour chrétien et l’unité : « Je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, afin qu’ils soient un, comme nous sommes un« , est la prière que Christ adresse au Père, relatée dans Jean 17. Moysés cite aussi un commandement « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés« , pour expliquer que la mesure de l’amour que Dieu nous demande est celle-ci, de pardonner, de donner la vie, de voir dans l’autre une complémentarité et non une compétition. Le fondateur souligne que le signe qui différencie les chrétiens de l’église primitive est le fait d’aimer comme Jésus a aimé, « d’aimer celui qui est différent de moi« , en surmontant toute distanciation, en faisant du rapprochement une occasion de faire un pas dans la foi.
 
5. Evangélisation. Plus nous évangélisons, plus notre foi grandit. « La foi communiquée grandit. » « Évangéliser avec charité, c’est notre mission, c’est notre appel, c’est notre vocation« , a-t-il conclu.
 
 
Traduction: Maylis Vigoureux

Commentaires

Attention : nous souhaitons vous rappeler qu’intellectuellement et moralement, vous êtes le seul responsable des textes que vous écrivez, et qu'ils ne représentent pas l'opinion de la Communauté Shalom. Les commentaires vulgaires, agressifs, outranciers, blasphématoires, sacrilèges ; ceux contenant des insultes, des dénigrements, des propos pornographiques, sont interdits. Les éditeurs se réservent le droit de supprimer sans préavis les commenaites qui ne respectent pas ces règles ou sont hors sujet.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *