Christus vivit: le Pape offre aux jeunes une «balise sur un chemin synodal»

Six mois après le Synode sur “Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel”, un de ses fruits majeurs est rendu public ce 2 avril: l’Exhortation apostolique post-synodale "Christus vivit" («Il vit, le Christ»). Un document que le Pape François avait signé le 25 mars dernier, aux pieds de la Vierge Marie, dans le sanctuaire de la Sainte Maison de Lorette. Dans ce texte divisé en neuf chapitres reprenant les principaux sujets abordés lors du Synode, le Saint-Père s’adresse directement aux jeunes, mais aussi «à tout le peuple de Dieu, à ses pasteurs et à ses fidèles, car la réflexion sur les jeunes et pour les jeunes nous interpelle et nous stimule tous».

Pape François : les jeunes sont levain de paix dans le monde

Audience générale ce mercredi au Vatican. De retour d’Amérique centrale, le Pape a souhaité, avec les fidèles présents en Salle Paul VI, rendre grâce pour son voyage au Panama à l’occasion des 34° Journées mondiales de la Jeunesse qui se sont achevées dimanche. Ces JMJ ont été «un don du Seigneur à l’Eglise et au peuple de ce pays». Lors de sa catéchèse, François est revenu sur les temps forts de l’événement.

Homélie du Pape François lors de la Messe, Bénédiction Et Imposition Des Cendres – Basilique Sainte-Sabine – Mercredi 14 Février 2018

Les tentations auxquelles nous sommes exposés sont nombreuses. Chacun d’entre nous connaît les difficultés qu’il doit affronter. Et il est triste de constater comment, face aux vicissitudes quotidiennes, profitant de la souffrance et de l’insécurité, se lèvent des voix qui ne savent que semer la méfiance. Et si le fruit de la foi est la charité – comme aimait le répéter Mère Térésa de Calcutta -, le fruit de la méfiance est l’apathie et la résignation. Méfiance, apathie et résignation : ces démons qui cautérisent et paralysent l’âme du peuple croyant.