Credit: NASA & ESA
Actualité

Dieu nous aime d’un amour infini, L’univers en est témoin !

Credit: NASA & ESA
Credit: NASA & ESA

En découvrant cette photo de la  galaxie SDSS J1038+4849 prise par le télescope Hubble qui semble nous sourire. Phénomène connu sous le nom de lentille gravitationnelle, est dû à un rassemblement de plusieurs astres. L’Agence spatiale européenne explique que cet amas de galaxies à une attraction si puissante qu’elle déforme l’espace-temps autour d’elles.

Je n’ai pu m’empêcher de m’arrêter sur un détail de cette image. Autour de ce clin d’œil cosmique, de petites galaxies sont clairement visibles.

Combien de millier, de dizaines de milliers, voire de milliards d’étoiles sont composé ces galaxies ? Et combien de planètes pourrait-on compter dans ces petites spirales ? Même ainsi ces galaxies ne sont pourtant que des grains de sable devant l’immensité de l’univers…

Dieu qui se fait présent  

Dans la liturgie que l’Eglise nous proposait récemment, nous avons relu le commencement du livre de la Genèse : le récit de la création du monde.

Si le monde est en expansion continu nous devenons par conséquence de plus en plus petit, peut-être même  insignifiant au regard de ce créateur qui lui, reste et demeure infini ?

Quel gâchis ! Tant d’espace créé que pour nous ! Si Dieu avait souhaité créer d’autres vies semblables à la nôtre, cet espace serait-il pour autant mieux « rentabilisé » ? Je prie pour que si quelque part dans l’univers, Dieu dans son amour infini a souhaité créer d’autres créatures pour l’habiter, ces autres êtres n’aient pas commis la même faute originelle que nous.  Qu’ils ont su demeurer dans cette relation d’amitié et de vérité avec Dieu, comme au temps de l’Eden.

Et si nous étions les seuls êtres aimés dans l’univers ?

Lorsque nous aimons d’un amour sincère nous sommes capables de réaliser des folies par amour, de déplacer des montagnes pour l’être cher. Alors pourquoi l’amour infini du Dieu infini ne pourrait pas être à Sa mesure lui aussi ? Avoir créé un univers entier pour nous y placer par amour. Si le Dieu infini a pu créer par amour pour nous, un univers tout entier pour que nous puissions y habiter, pour qu’Il puisse nous y aimer ; Alors l’inversement proportionnel est aussi possible. Le Dieu infini c’est fait fini par amour. Nous donnant son fils bien aimé, son fils unique qui a pris chair dans le sien de la Vierge Marie.

Dieu est-il fou ! Fou d’amour au point de se livrer sans partage pour ceux qu’Il aime, ceux qu’ « Ils » a créé à son image et ressemblance. Ceux qui l’ont rejeté, nié, crucifié ? Ceux qui ont tellement soif d’infini et besoin d’un amour infini ?

Au final, si l’univers est en constante expansion, voulu par l’Amour du Père, c’est peut être aussi pour nous révéler une chose :

Notre désir d’amour divin qui est au centre de notre cœur est lui aussi en constante expansion. L’homme d’aujourd’hui a plus que jamais besoin de rencontrer l’Infini qui seul peu combler son cœur.

Jean Vingt

Communauté catholique Shalom


Commentaires

Aviso: Os comentários são de responsabilidade dos autores e não representam a opinião da Comunidade Shalom. É proibido inserir comentários que violem a lei, a moral e os bons costumes ou violem os direitos dos outros. Os editores podem retirar sem aviso prévio os comentários que não cumprirem os critérios estabelecidos neste aviso ou que estejam fora do tema

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. « Je prie pour que … ces autres êtres n’aient pas commis la même faute originelle que nous. »
    Il ne peut y avoir d’autre créature physique spirituelle que l’homme, ni ange (même s’il a un esprit), ni animal (même s’il a un corps ».
    Il y a une intelligibilité dans la Création, ce qu’a très bien vu l’auteur de la Genèse.

  2. Pensez au principe anthropique!Oui, toute cet univers est fait pour l’homme et l’homme seul:c’est la preuve de la munificence de Dieu qui ne gaspille pas mais est généreux et tout puissant et omniscient:il aurait suffi d’un grain de sable pour que notre univers et notre petite terre « bleu comme une orange »-Eluard- retourne au néant d’où il est sorti et ses prodigieusement développé comme une immense carte.Certes ,il est beau mais un visage de femme ne l’est-il pas plus encore ou celui d’un enfant dans les bras de sa mère?Si par hasard vous avez une lettre d’information électronique,merci de me la faire parvenir!

    1. Bonjour Girard,
      Merci de votre commentaire,
      Quel grand Mystère en effet ! « le Verbe s’est fait chair, il a habité parmi nous » nous annonce l’apôtre Saint Jean (1Jn,14). C’est cette folie d’amour de Dieu : Jésus-Christ Vrai Dieu et Vrai Homme ! Paradoxe de l’Infini et du fini qui coexistent.