Foto: Gianluigi Guercia/Agence France-Presse — Getty Images
Témoignage

Pape François en Afrique : vous, les jeunes, êtes importants

« L’amour est si fort, et cela s’est manifesté lors de la visite du Pape François au Mozambique, c’était comme si les portes fermées dans les cœurs avaient été ouvertes, et le regard tourné vers Lui seul ; vers cette présence de paix, pleine de lumière qui a réconforté le cœur. »

Je suis Osvaldo Jone, j’ai 24 ans, étudiant à l’Université Eduardo Mondlane. J’ai rencontré la Communauté Catholique Shalom en 2017 grâce aux frères et soeurs João Bala et Sônia à un moment très important pour moi : je n’avais plus la soif quotidienne pour m’approcher de Jésus. Je ne voulais plus faire partie de l’Église. J’ai alors été invité à rencontrer la communauté et à participer à l’adoration. Tout était nouveau et je me suis senti rénové. C’est à travers cette adoration, avec la présence eucharistique de Jésus, que j’ai eu un cœur renouvelé et, jusqu’à aujourd’hui, je suis reconnaissant d’avoir reçu cette Grâce. Le cœur plein, j’ai participé au Séminaire de Vie dans l’Esprit Saint : là, ce fut tout un miracle, parce que j’ai senti la forte présence de l’Esprit Saint et l’émerveillement de me sentir aimé du Christ.

C’était quelque chose que je n’avais jamais ressenti avant. C’est quelque chose qui dès lors m’a fait chercher Jésus à chaque pas que j’ai fait à travers la prière, à travers le baptême dans l’Esprit Saint. C’est une expérience extrêmement importante dans la vie quotidienne, dans le fait d’être des créatures nouvelles, dans le fait d’être renouvelés dans l’humble et miséricordieux cœur de Jésus.

Avec cette expérience, je me suis rendu compte que les jeunes mozambicains ne ressentent pas encore cette intimité avec Jésus de manière profonde : je crois qu’ils sont plongés seulement dans “l’état de chrétiens traditionnels” qui ne font que suivre ce qui est écrit dans les manuels et dans le message de l’Église. Il y a un grand désir des jeunes de participer aux activités que l’Eglise propose, mais je sens qu’il faut construire notre intimité avec Dieu. Enfin, une vie de prière est importante, une intimité personnelle avec Dieu est importante. C’est ce que le charisme Shalom m’a montré et j’espère que les autres éprouveront la même chose ; j’espère qu’ils s’enivreront avec la Parole de Dieu parce qu’avec le fort amour de Jésus pour nous et nous pour Jésus, nous ouvrons plus d’horizons à l’amour, sans mesure.

L’amour est si fort, et cela s’est manifesté lors de la visite du Pape François au Mozambique, c’était comme si les portes fermées dans les cœurs avaient été ouvertes, et le regard tourné vers Lui seul ; vers cette présence de paix, pleine de lumière qui a réconforté le cœur. Cette visite a atteint son apogée lorsque le Pape s’est adressé aux jeunes et a dit : “Vous êtes importants! Vous avez besoin de le savoir, vous avez besoin de croire en cela : vous êtes importants! Parce que vous n’êtes pas seulement l’avenir du Mozambique, ou de l’Eglise et de l’humanité ; vous êtes le présent : avec tout ce que vous êtes et accomplissez.” C’était la répétition de “vous êtes importants” qui a le plus touché mon être, mon cœur. Parce que j’ai souvent pensé que je n’étais pas important. Je pensais que j’étais un citoyen ordinaire, mais écouter le Pape François fut une grande bénédiction, une transformation totale. Le message du Pape était si fort qu’il m’a fait réfléchir sur le fait que nous sommes importants pour construire l’amour et l’unité entre frères et au sein de l’Église, sur le besoin de marcher ensemble avec nos différences, avec notre volonté d’aimer comme le Seigneur nous aime.

 

Osvaldo Jone

Traduction: Maylis Vigoureux


Commentaires

Attention : nous souhaitons vous rappeler qu’intellectuellement et moralement, vous êtes le seul responsable des textes que vous écrivez, et qu'ils ne représentent pas l'opinion de la Communauté Shalom. Les commentaires vulgaires, agressifs, outranciers, blasphématoires, sacrilèges ; ceux contenant des insultes, des dénigrements, des propos pornographiques, sont interdits. Les éditeurs se réservent le droit de supprimer sans préavis les commenaites qui ne respectent pas ces règles ou sont hors sujet.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *