Communauté

« Ma jeunesse est au service de cet amour » – Témoignage de Bruno Marinho

brunoShalom !!! Je m’appelle Bruno, je suis missionnaire de la Communauté de vie Shalom depuis 8 ans et
j’habite dans la mission de Toulon.
Avant de débuter mon chemin vers Dieu et déjà dans mon enfance, j’ai connu quelques sectes comme le spiritisme (l’invocation des morts) et aussi le candomblé (vodu africain) à cause de l’influence de mes
parents qui n’étaient pas très « catholiques ». Ils croyaient dans le syncrétisme religieux qui est un mélange de tout ; chose très fréquente dans ma ville de Salvador.
Malgré tout, j’étais baptisé dans l’Eglise mais je n’avais pas envie d’y être. A l’âge de 9 ans, j’ai été invité à  participer au Catéchisme pour me préparer à la première communion et peu à peu j’ai pu connaître et
aimer la prière, l’Eglise et la foi.
Passée ma première communion, je me suis éloigné de l’Eglise et comme tous mes amis, j’ai commencé  à vivre ma jeunesse dans des fêtes, avec les filles, l’alcool et les mauvaises compagnies. Je cherchais
mon bonheur d’une façon égoïste et rapide, mais j’avais toujours le vide dans mon cœur. Pendant cette  époque de ma vie, une véritable amie m’a invité à participer à une retraite au lieu d’aller au carnaval. Elle m’a convaincu et pendant la retraite  j’étais distrait car je cherchais à séduire cette amie, mais au moment de l’effusion du Saint Esprit, quand un garçon pria pour moi, j’eu une  claire repentance de tous mes péchés et j’ai alors ressenti un amour qui me comblait dans toutes les domaines de mon être et je me suis mis à pleurer de douleur et aussi de joie, car depuis longtemps, j’avais rencontré le bonheur, la perle, le trésor, Jésus et son amour, qui mon
redonnait sens à ma vie et la beauté de ma jeunesse. Aujourd’hui, ma jeunesse est au service de cet amour et je peux dire que je n’ai rien perdu, mais au contraire, j’ai reçu cent fois plus de la main de Dieu et j’en suis reconnaissant.
Bruno Marinho
Toulon-France

Commentaires

Attention : nous souhaitons vous rappeler qu’intellectuellement et moralement, vous êtes le seul responsable des textes que vous écrivez, et qu'ils ne représentent pas l'opinion de la Communauté Shalom. Les commentaires vulgaires, agressifs, outranciers, blasphématoires, sacrilèges ; ceux contenant des insultes, des dénigrements, des propos pornographiques, sont interdits. Les éditeurs se réservent le droit de supprimer sans préavis les commenaites qui ne respectent pas ces règles ou sont hors sujet.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *